The international internal audit awareness month


The Institute of Internal Auditors, l’IIA, a lancé au début du mois une campagne intitulée « the international internal audit awareness month », que je traduirais par le « mois international de sensibilisation à l’audit interne ». J’ai pensé qu’il était intéressant ici de présenter cette initiative visant à mieux faire connaître et accepter la fonction d’audit interne dans l’organisation. ********************************************************************************************************************* L’objectif de cette campagne de l’IIA est d’inciter les départements d’audit interne (mais aussi les chapitres locaux de l’association, volet que nous n’aborderons pas dans le présent article) à faire connaitre les prérogatives de leur fonction et l’apport de celle-ci à la performance globale de l’organisation, notamment au niveau de la gouvernance d’entreprise, du fonctionnement effectif du contrôle interne et de la gestion des risques.

De par mon expérience mais aussi au vu des échanges que j’ai pu avoir avec mes pairs, la plupart des auditeurs internes remarquent lors de l’exercice de leur fonction que celle-ci est souvent mal connue en interne (voir mon article ici sur les clichés autour de l’audit interne), et souffre d’un déficit d’image qui nuit in fine à leurs travaux (nous avions déjà abordé ici ce sujet) : refus des constats d’audit par les opérationnels, insuffisance des moyens humains et matériels mis à disposition de l’audit interne etc… n’en sont que quelques manifestations.

Quelles actions les départements d’audit interne peuvent-ils donc mettre en place afin de sensibiliser toutes les composantes de l’organisation et d’œuvrer progressivement à une meilleure acceptation et perception de la fonction, car, comme l’exprime très justement la publication de l’IIA sur cette campagne « ce n’est que lorsque le management et la direction générale seront pleinement convaincus de la valeur de l’audit interne pour l’organisation que ceux-ci s’assureront que la fonction dispose des moyens nécessaires » à jouer pleinement son rôle de prestataire interne indépendant d’assurance sur le degré de maîtrise des opérations.

L’intérêt des recommandations données par l’IIA réside dans son côté très pratique, avec un accent sur la nécessité pour les auditeurs internes de « sortir de leur tour d’ivoire » pour expliquer concrètement leur métier :

  • Organiser des sessions de formations ou de questions / réponses ouvertes à toutes les fonctions de l’organisation pour vulgariser le rôle de l’audit interne,

  • Préparer et diffuser des guides pratiques sur l’approche de l’audit interne et les tâches des auditeurs internes,

  • Organiser une journée spéciale « audit interne » et inviter un responsable de département à donner son retour sur l’apport des recommandations de l’audit interne quelque temps après la fin d’une mission,

  • Publier des articles pédagogiques dans les publications internes,

  • Communiquer sur la formation continue et les compétences des membres de l’équipe d’audit interne.

Ces quelques exemples doivent bien entendu être adapté au contexte et à la culture de chaque organisation, mais le message ici est que l’audit interne a une grande part de responsabilité à jouer dans le renforcement de son rôle dans l’organisation, au risque sinon de s’auto-limiter dans ses missions et de démotiver ses propres équipes.

A bientôt !

Plus d'informations (et d'idées!) sur le International Internal Audit Awareness Month sur le site de l'IIA

© 2016, Parlonsaudit.com

ParlonsAudit® est une marque déposée / ParlonsAudit® is a registered trademark.